Echange avec Beate et Serge Klarsfeld au CCLJ de Bruxelles

Article publié le 24 janvier 2020

Entre l’avocat et historien français, fondateur de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France et l’écrivaine et militante allemande anti-nazis, le coup de foudre s’est doublé d’une extraordinaire complicité dans un combat pour la mémoire et pour la justice. Inlassablement, ceux qu’on a qualifiés de chasseurs de nazis – dont Klaus Barbie – se sont battus pour que les responsables de la Shoah répondent de leurs actes et pour que le monde n’oublie pas tous ceux qui ont été les victimes de la barbarie en 1940-1945. L’échange sera animé par la journaliste Kerenn Elkaïm.

Le 18 février 2020 au CCLJ