Comme des clous, les mots doivent être martelés : Les archives d’histoire orale du Musée juif de Grèce

Article publié le 29 septembre 2020

Les archives d’histoire orale (OHA) du Musée juif de Grèce ont eu un petit début simple, comme beaucoup d’autres choses dans la vie. Le noyau original des douze premiers entretiens a été réuni en 2001-2002 pour notre exposition temporaire «Enfants cachés en Grèce occupée». Avec cette première documentation, le Musée juif a jeté les bases de l’OHA, sans se rendre compte alors à quel point il se développerait et se développerait en quelques années seulement.

Alors que les survivants sont progressivement enlevés du milieu de nous par le temps, l’enregistrement de leur image vivante, de leur expression, de leurs mots, de leurs souvenirs et de leurs pensées joue un rôle crucial dans la tentative du Musée de raconter l’histoire «d’en bas», en transmettant le récit historique d’hier À aujourd’hui.

Outre les témoignages publiés sous forme de livre, nous disposons désormais de sources audio et audiovisuelles, d’impressions numériques et de représentations holographiques de témoins. L’avenir recèle sans aucun doute plus de possibilités – et nous en sommes reconnaissants, car ces témoignages sont un héritage inestimable de l’humanité; un dépôt de mémoire pour les générations à venir, et en tant que tel restera toujours pertinent et actuel.

Nikis 39, Athènes, Grèce

+30 21 0322 5582

Du 22 janvier au 16 octobre 2020