Ouverture de la Galerie de Portraits

Article publié le 31 mars 2021

La vie revient à l’ancienne synagogue – Själagårdsgatan 19 était le centre de la vie juive au début de la Suède. Beaucoup des premiers Juifs vivaient dans la vieille ville et étaient actifs dans les affaires et les affaires royales. Notre nouvelle exposition vous invite à en rencontrer quelques-unes.

Voici, entre autres, David Hirsch, le tendeur allemand dont la rage a brisé les fenêtres de la synagogue, mais qui est venu plus tard pour diriger la plus grande imprimerie de calicot de Stockholm. Ou Recha Michaelsson qui s’est mariée dans le costume national suédois et a survécu à deux hommes.

La synagogue était un lieu de prière et les autorités religieuses ont toujours veillé à garder les sexes séparés pendant le culte. À Själagårdsgatan, la galerie des femmes est encore intacte, c’est un balcon surélevé avec une vue magnifique sur la pièce, où les femmes étaient isolées.

Dans la galerie de portraits, nous rencontrons une sélection de toutes ces histoires de vie, alors qu’elles reviennent à Själagårdsgatan dans des cadres dorés et témoignent d’histoires longtemps oubliées sur la vie juive en Suède.