Les Juifs d’Everyman : 100 ans du festival de Salzbourg

Article publié le 5 septembre 2021

Après les pogroms du Moyen Âge et la montée de l’antisémitisme, une nouvelle communauté juive s’est établie à Salzbourg avec l’arrivée de Juifs à la fin du XIXe siècle. Pendant l’entre-deux-guerres, cet État est déchiré entre le catholicisme et le nationalisme allemand, ce qui montre à quel point le phénomène de l’antisémitisme sans les Juifs est particulièrement unique.

C’est dans ces conditions qu’a été fondé en 1920 le Festival de Salzbourg, un spectacle catholique-néo-baroque. De nombreux Juifs viennois ont promu la renaissance de l’idée de l’Autriche sur la scène. En plus de la tradition attendue, il y avait également un nombre surprenant d’artistes d’avant-garde au programme, notamment les productions de danse de l’architecte de scène Oscar Strnad. Une œuvre d’Arnold Schönberg a même été présentée en 1928.

Au centre de l’exposition se trouvent des objets inédits provenant de la succession de Max Reinhardt et diverses œuvres d’art qui retracent l’essor du festival jusqu’à aujourd’hui, ainsi que la vie des différentes personnes, leurs carrières et leurs échappatoires.

Du 14 juillet au 21 novembre 2021

www.salzburgerfestspiele.at