Exposition “Sweet Home Sweet : Une histoire de survie, de souvenirs et de retours”

Article publié le 14 février 2022

Cette exposition retrace l’histoire de la famille Ores sur trois générations et leur lien particulier à la Pologne. Y sera présentée la manière dont la question mémorielle est abordée à travers ces générations. Comment les enfants et petits-enfants de victimes de la Shoah entretiennent leurs relations avec leur pays d’origine.

Oskar Ryszard Ores, né à Cracovie en 1923, se retrouva force d’intégrer le ghetto de  la ville avec sa mère et sa sœur. Il a survécu à la déportation dans plusieurs camps de concentration et fut libéré en 1945. Le seul qui survécut de sa famille proche. Installé en Suisse puis aux Etats-Unis, il maintient un lien indéfectible à la Pologne. Notamment en levant des fonds pour équiper un hôpital de Cracovie. Ses descendants poursuivent ce lien au pays d’origine.

Musée juif de Galicie

UL. DAJWÓR 18
31-052 KRAKÓW