France / Paris et ses environs

Compiègne

Mémorial de Compiègne – Camp de Royallieu

2 bis, avenue des Martyrs de la Liberté 60200 Compiègne

Entrée du Mémorial © P. Poschadel – Wikimedia Commons

Le 23 février 2008 a été inauguré à Compiègne le Mémorial de l’internement et de la déportation sur le site même de l’ancien camp de Royallieu à Compiègne. Depuis, 90 000 visiteurs ont franchi le seuil de ce lieu d’histoire et de mémoire.

La caserne de Royallieu a été construite en 1913 et regroupe 25 bâtiments sur une surface de 16 hectares. De 1941 à 1944, elle fut transformée par l’armée allemande en l’un des principaux camps de transit de France. Près de 45 000 personnes y ont été acheminées : internés politiques, résistants, pour beaucoup communistes, civils russes ou américains et juifs. Déportés, soumis au travail forcé et aux mauvais traitements, près de la moitié décède pendant le transport ou dans les camps.

De l’ancien camp sont conservés trois bâtiments qui deviennent eux-même objets d’exposition. Toutes les matières, couleurs et décors qui ont été utilisés depuis sa construction en 1913 ont été dévoilés par des procédés ingénieux. Pour mettre en scène le site, une frise  retrace  son histoire dans la Seconde Guerre mondiale. Elle est accompagnée d’ écrans, de vidéoprojecteurs et de haut-parleurs. Documents originaux et témoignages viennent se compléter pour une meilleure compréhension.