Le Musée juif d’Augsbourg est très actif dans le partage du patrimoine culturel juif. Voici notre entretien avec Annika Ramsaier, directrice de la communication et des relations publiques du musée.

Synagoge City Center inside. Photo courtesy of JMAS

Jguideeurope : Quels événements seront organisés cette année dans le cadre de la Journée européenne de la culture juive ?

Annika Ramsaier : Nous nous concentrerons sur le thème annuel de cette année et nous partagerons, collecterons et diffuserons les souvenirs des synagogues d’Augsbourg. La synagogue du centre-ville, construite entre 1913 et 1917, est actuellement en cours de rénovation. Des lettres écrites par des membres de la congrégation d’avant la Seconde Guerre mondiale, qui se souviennent avec nostalgie de cette magnifique synagogue, seront lues. Lors d’une discussion avec des membres de la communauté juive actuelle, on apprendra comment la synagogue est redevenue le centre de la vie juive florissante à Augsbourg après la Shoah.

Dans l’ancienne synagogue du quartier de Kriegshaber, une visite guidée sera proposée pour expliquer le bâtiment vieux de plus de 300 ans. D’autres visites guidées se concentreront sur différents sujets dans les deux musées. Par exemple, une visite guidée avec le conservateur de l’exposition spéciale actuelle « Feibelmann doit partir. Un épisode antisémite dans une petite ville de Souabe ». Les visiteurs ont également la possibilité d’apporter leurs propres souvenirs des synagogues d’Augsbourg sous la forme de photos, de documents ou d’anecdotes écrites. Une présentation des souvenirs recueillis aura lieu à l’EDJC. Un atelier de danse et un concert klezmer clôtureront l’événement.

Des programmes sont-ils organisés dans les musées avec des écoles et des institutions culturelles ?

Nous organisons la journée en collaboration avec la communauté juive de Swabia-Augsburg. Ils s’occuperont également du bien-être culinaire des visiteurs en leur proposant des spécialités juives.

Synagoge City Center Brunnenhof. Photo courtesy of JMAS

Y a-t-il un lieu lié à l’héritage juif d’Augsbourg qui mériterait d’être mieux connu ?

Beaucoup de gens connaissent déjà la magnifique synagogue du centre-ville d’Augsbourg. Cependant, l’ancienne synagogue du quartier de Kriegshaber est un véritable joyau caché. Kriegshaber était autrefois un village indépendant aux portes d’Augsbourg. La synagogue, construite au XVIIIe siècle, est devenue le centre d’une importante communauté juive rurale, car pendant de nombreux siècles, il était interdit aux Juifs de s’installer à Augsbourg. Le bâtiment, entièrement restauré il y a une dizaine d’années, est la plus ancienne synagogue préservée de la région bavaroise et souabe. Elle possède un magnifique plafond peint et une châsse de la Torah merveilleusement décorée.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote émouvante à propos d’une visite ou d’une conférence au musée ?

Les visites des descendants des Juifs d’Augsbourg qui vivaient ici sont toujours particulièrement émouvantes. La plupart d’entre eux ont dû fuir pendant la période nazie. Certains de ces descendants nous écrivent à l’avance qu’ils viennent nous rendre visite. Mais il y a quelques semaines, un couple de San Diego est arrivé à l’improviste en bas de la réception, nous racontant que leur beau-père s’était marié dans la synagogue dans les années 1970. Bien que la salle où le mariage a eu lieu ne soit normalement pas ouverte aux visiteurs, la famille a pu jeter un coup d’œil à l’intérieur. De telles rencontres, où l’on partage des souvenirs, et parfois aussi des photos, sont très enrichissantes !

Synagoge Kriegshaber. Photo courtesy of JMAS