Chypre

Chabad Larnaca

Jewish Community Cyprus, Apollodorou 4, Larnaca, Chypre

Chabad Ayia Napa

Chabad Ayia Napa-חבד איה נפה, Ayia Napa, Chypre

Chabad Limassol

Chabad House of Limassol, Porfyriou Dikaiou, Limassol, Chypre

Chabad Nicosie

בית חב"ד ניקוסיה Chabad House Nicosia, Ayias Elenis, Engomi, Chypre

Chabad Paphos

Chabad of Paphos, Othelou, Paphos, Chypre

Larnaca Bekir Pasha Aqueduct. Photo by Dickelbers – Wikipedia

La présence juive à Chypre date probablement du 3e siècle avant Jésus-Christ, pendant la conquête romaine de l’île.

Il semble y avoir eu à l’époque au moins trois synagoguesà Chypre. Dans les localités de Lapethos, Golgoi et Constantia-Galamine. Les juifs participèrent à la révolte contre Rome menée par Artemion en 117 et furent chassés de l’île par les Romains en guise de punition.

Les juifs s’y réinstallèrent avec le temps, comme l’attesta le grand voyageur Benjamin de Tudèle au 12e siècle. Une stabilisation de la présence juive qui se poursuivit jusqu’à l’avènement de l’Empire ottoman.

Synagogue of Larnaca. Photo by Panek – Wikipedia

A partir de la fin du 19e siècle, suite à la conquête britannique et à la renaissance du sionisme, des dizaines de familles juives s’installèrent sur l’île. Certaines ayant l’espoir de pouvoir rejoindre la Palestine alors sous mandat britannique mais limitant l’accès. En 1901, l’île comptait 120 juifs, la plupart habitant à Nicosie.

Suite à la montée du nazisme en Allemagne, des centaines de juifs trouvèrent refuge à Chypre. A la fin de la guerre, l’île fut utilisée par l’Angleterre comme camp de détention pour plus de 53000 juifs qui souhaitaient rejoindre Israël.

Des conditions de vie très difficiles, un peu allégées par l’aide d’organisations internationales comme le JDC et l’aide de milliers de Chypriotes courageux. Une grande partie des prisonniers durent y attendre jusqu’à l’indépendance d’Israël en 1948.

En 1951, seuls 165 juifs vivent à Chypre Un chiffre qui tombe à 25 en 1970.

Chanukah in Cyprus. Photo by London2012Cyprus – Wikipedia

En 2005 une la  Maison Chabad ouvrit ses portes à Larnaca, le premier lieu de culte juif officiel depuis des siècles. Quelques centaines de juifs habitèrent alors à Chypre. Arieh Zeev Raskin en devint le premier rabbin.

En dehors de la Maison Chabad de Larnaca, il y a également quatre autres lieux similaires sur l’île. A   NicosiePaphosLimassol et  Ayia Napa.

En 2020, ce chiffre avoisine les 3500. Sans compter le tourisme d’Israéliens en constante augmentation depuis une vingtaine d’années, les deux pays entretenant des liens économiques, culturels et sécuritaires forts. Le pays accueille aussi de nombreux mariages civils d’Israéliens, mais aussi de Libanais, qui ne souhaitent pas dépendre des autorités religieuses de leurs pays respectifs.

Un musée juif est actuellement en construction à Larnaca afin de présenter les apports de la culture juive sur l’île mais aussi les actes courageux des Chypriotes pendant la guerre pour aider les réfugiés. On y présentera aussi des rouleaux de la Torah datant du 19e siècle.