Présentée par Metin Delevi à la synagogue Grand Edirne, cette exposition permet de raconter le patrimoine culturel juif turc de cette époque. Cela, grâce à de nombreux documents et photos.

The Quincentenial Foundation Museum of Turkish Jews – EXHIBITION ON OTTOMAN JEWS OF ÇANAKKALE (GALLIPOLI) AND WORLD WAR ONE (muze500.com)

Le 28 mai 2024 à 18h30 au CIG

Cette présentation est effectuée dans le cadre du cercle de lecture « Parlons littérature ». Elle est inspirée par des essais de l’influent intellectuel André Neher : « Faust et le Maharl de Prague : le mythe et le réel » et « David Gans : 1541-1613, disciple du Maharal, assistant de Tycho Brahe et Jean Kepler ». La rencontre est présentée par Philippe Zabey.

Cercle de lecture « Parlons littérature » – Communauté Israélite de Genève (comisra.ch)

Jusqu’au 29 septembre 2024 au Musée juif Amsterdam

Le musée transforme une de ses pièces afin d’accueillir cette étonnante exposition jouant avec la frontière entre le théâtre et la vie réelle. Des extraits vidéos de l’époque où vivait la jeune artiste assassinée pendant la Shoah, sont entrecoupés par des photos de ses œuvres, permettant aux visiteurs de se plonger dans le Berlin d’avant-guerre et de comprendre l’influence de ces années sur l’œuvre de Salomon ainsi que la beauté de son art.   

Exhibition Charlotte Salomon in Close-up |… | Jewish Cultural Quarter (jck.nl)

Le 8 juin à 14h30

Ce parcours de la mémoire, organisé par le Musée National de la Résistance et des Droits Humains, permet aux visiteurs de découvrir les lieux de mémoire érigés à Esch afin de rappeler les heures sombres de l’Occupation et commémorer les victimes du nazisme. Parmi les lieux visités, le musée, la synagogue et l’hôtel de ville d’Esch.

mnr.lu/manifestation/visite-guidee-du-parcours-de-la-memoire-1430-at-musee-fr

Au musée Gaon de Vilna

Cette exposition, consacrée à Kazys Morkunas, présente ses vitraux et permet aux visiteurs d’apprécier les reflets et mises en avant des couleurs par les rayons du soleil et leur variable puissance et position. Deux étoiles de David créée par l’artiste au début du 21e siècle, figurent parmi les pièces majeures du musée. Dès 1953, Morkunas fut un des premiers artistes lituaniens à expérimenté la technique de fusion de couches de vitraux. En 1981, il créa une œuvre de 180 m2 décorant une pièce du parlement national.

Exhibit of the month – Vilna Gaon Museum of Jewish History (jmuseum.lt)

Jusqu’au 9 juin 2024 au Musée Risiera di San Sabba

Cette exposition, créée après de longues recherches, a débuté lors du 80e anniversaire des premiers convois partis de Trieste. Elle présente premières déportations politiques puis celles des juifs italiens, en montrant les lieux de la déportation des juifs italiens, à l’aide de photos et cartes. Un parcours illustré par l’histoire des victimes mais également celle de leurs bourreaux.

7 December 1943 Destination Camp – Museo Ebraico di Trieste (museoebraicotrieste.it)

Jusqu’au 27 octobre 2024 au Musée juif de Venise

Le Ghetto juif de Venise accueille une exposition concernant les thèmes de la migration et de la rencontre avec autrui. Un thème qui inspira dix artistes internationaux qui exposent leurs œuvres dans trois différents lieux du plus ancien ghetto d’Italie. Les artistes exposées sont Jonathan Prince, Amit Berman, Elisheva Reva, Flora Temnouche, Danny Avidan, Lucas et Tyra Morten, Lihi Turjeman, Debra Werblud, Laure Prouvost et Yael Toren.

I confini dell’alterità – The contours of otherness – Ghetto Venezia

Jusqu’au 24 juin 2024 au musée juif de Rome

Cette exposition analyse le fascinant personnage Esther, qui influença des romans, films des deux côtés de l’Atlantique, pièces et comédies musicales. Différentes megiloth sont présentées, notamment d’étonnantes versions miniatures. Des œuvres datant des périodes de la Renaissance italienne et des peintures baroques en référence à Esther, telles les œuvres de Michelangelo Buonarroti et Jacopo del Sellaio. Parmi les thèmes abordés, le rôle central des femmes dans les œuvres historiques et la rédemption morale et physique du peuple juif.  

Beautiful Ester – Jewish Museum of Rome (museoebraico.roma.it)

Jusqu’au 6 octobre 2024 au MEIS

Le MEIS, qui présente de manière passionnante la très ancienne histoire juive italienne, inaugure un espace dédié à l’histoire contemporaine, avec ce défi, de partager la diversité de la vie juive du 20e siècle. En évoquant les thématiques politiques tel l’accès à la citoyenneté dans l’Italie moderne, les lois raciales de 1938 et la Shoah. Mais aussi les personnages qui contribuèrent à l’histoire et à la culture nationale. Tout cela, grâce à de nombreux documents d’archives et un partage multimédia.

Jews in Twentieth-Century Italy – MEIS

Cette exposition a pour but de mieux faire cette histoire, en particulier en Italie, pays alors intimement lié à Rhodes à l’époque. Cela, à l’occasion de la commémoration du 80e anniversaire de la déportation des juifs de Rhodes. Le projet comprend deux interventions complémentaires : une installation participative et un portail web. La première étant exposée au Mémorial de la Shoah à Milan du 10 mai au 2 septembre 2024. Parmi les activités organisées à cette occasion, le Nefesh trio emmène le public le 27 mai dans un voyage musical vers les traditions de Rhodes.

Juifs de Rhodes. Éclipse d’une communauté 1944 – 2024 : recherche sur la déportation de la communauté juive de Rhodes – CDEC – Fondazione Centro di Documentazione Ebraica Contemporanea

Cette exposition, coorganisée avec la Fondation du Parlement hellénique pour le parlementarisme et la démocratie, la communauté juive de Thessalonique et les archives G. Konstantinidis, célèbre la coexistence des deux communautés, juive et chrétienne. Elle rappelle aussi les heures sombres de la Shoah lorsque la communauté juive perdit la grande majorité de ses membres. Les dirigeants politiques grecs se sont associés à cette démarche mémorielle et l’importance de mise en valeur du patrimoine culturel juif de Thessalonique.

«Στην ίδια πόλη: Χριστιανοί και Εβραίοι στη Θεσσαλονίκη» (jmth.gr)

Le ministère de la Culture a effectué un prêt à long terme au musée, afin de lui permettre de présenter des sculptures et stèles d’une grande importance, marquant l’ancienneté de la présence juive en Grèce, datant d’au moins 2300 ans, comme en témoigne une sculpture d’une menorah avec un loulav. L’exposition est accompagnée de photos et documents racontant la vie juive sous ses nombreux aspects pendant la période de l’Antiquité.

Current Exhibition – Jewishmuseum

Jusqu’en décembre 2024

Cette année marque le 60e anniversaire du musée, né de cette volonté de mettre en avant le patrimoine culturel juif espagnol. En témoignant de l’ancienne présence juive et de la belle coexistence avec les autres cultures. Tout autant que son influence sur la diaspora sépharade. Documents, photos et archives raconte cette histoire, ainsi que celle du batiment qui l’accueille aujourd’hui à Tolède.

Exposición “Revelando el olvido. 60 años de memoria en el Museo Sefardí” – Museo Sefardí – Sinagoga del Tránsito | Ministerio de Cultura

Le 28 mai 2024 à 14h au Musée juif danois

L’universitaire Nancy Segal présente son livre publié en 2023 retraçant la vie douloureuse de deux jumeaux à Auschwitz, victimes des expérimentations du tristement célèbre Mengele. Ce qui leur est arrivé, mais aussi leurs efforts pour faire juger le tortionnaire nazi.

The Twin Children of the Holocaust: The Humanity Behind the Horror – jewmus 

Le 16 juin 2024 à 14 h

Le CCLJ et la Maison de la Culture Juive organisent régulièrement des visites des quartiers bruxellois afin de partager l’histoire passée et le présent de la vie juive, qu’il s’agisse des quartiers populaires ou huppés. Cette fois-ci justement, il s’agit du quartier résidentiel d’Uccle, avec une présence juive très ancienne, comme en témoigne le cimetière proche du Dieweg. Le quartier compte actuellement deux synagogues sépharades.

Uccle la Juive – CCLJ

Le 7 juillet 2024, de 10 à 11 h

Cette visite guidée vous permettra de découvrir le musée et ses objets présentés, ainsi que les expositions. Mais aussi l’ancien quartier juif avec ses immeubles qui accueillaient une synagogue, une école juive, un mikvé et une maison sociale. La plupart d’entre eux ayant été rénové grâce au soutien des autorités locales.

Permanent Exhibition and Jewish Quarter | Jüdisches Museum Hohenems (jm-hohenems.at)

Jusqu’au 6 janvier 2025 au Musée juif Manchester

Afin de célébrer les 150 ans, de nombreuses photos et objets sont présentés. Parmi eux, 14 objets issus de la collection du musée. Le Musée Juif Manchester, qui ouvrit ses portes en 1984 est justement situé dans l’ancienne synagogue espagnole et portugaise de la ville. Celle-ci fut ouverte en 1874, en conséquence de l’augmentation de la population juive séfarade mancunienne. Elle fut depuis restaurée et fait partie intégrante de l’exposition permanente.  

https://www.manchesterjewishmuseum.com/whats-on/

Jusqu’au 30 juillet 2024 à la synagogue West London

Le musée juif de Londres déplace ses collections afin de partager les œuvres et histoires de la communauté juive. Sont présentées à la synagogue une série de photos « No place like home » de Judah Passow, photographe récompensé de nombreux prix. Lesquelles furent exposées au musée en 2012. Une série étonnante de la vie juive anglaise, dans la synagogue, à la plage, dans les rues, ou ce personnage amusant acoudé par terre avec la pancarte en anglais et hébreu disant que « tout ira bien ».

Museum on the Move: West London Synagogue – Contemporary Judaism – The Jewish Museum London

Le 27 juin 2024

D’impressionnantes et inédites rencontres musicales sont prévues pour annoncer l’été. Le grand joueur de kora sénégalais Kadialy Kouyate et le célèbre accordéoniste klezmer Josh Middleton s’unissent pour une collaboration unique, mêlant leurs styles et inspirations. Suivra le quartet de la chanteuse et danseuse israélienne Noga Ritter, avec sa musique inspirée de jazz hébreu et grooves du monde entier.

The Big Mix 2024 – Jewish Music Institute (jmi.org.uk)

Du 18 au 23 août 2024

Des artistes expérimentés se joignent cette année aussi à des professeurs afin de partager sous diverses formes leur enthousiasme pour le klezmer. Chacun apprenant, jouant et partageant à son rythme, à son niveau. En intégrant des petits ensembles d’artistes spécialement conçus pour cette occasion. Bien qu’un certain niveau de pratique d’un instrument soit requis. Il est temps de klezmeriser l’été…

Klezfest 2024 – Learn, Play and Perform Klezmer – Jewish Music Institute (jmi.org.uk)

Le 21 mai 2024 à 19h, à l’Institut Rachi

Dans les années 1940, les étudiants et musiciens newyorkais qui deviendront les grands artistes et écrivains de la décennie suivante, tels Jack Kerouac et Allen Ginsberg, se réunissaient dans les cafés pour partager des séances de poetry & jazz. Ce 21 mai, l’Institut Rachi vous propose une belle soirée mêlant poésie et musique. Autour des œuvres de grandes poétesses du 20e siècle, inspirées par la culture juive. Elles seront lues par Odile Cohen et Laurent Natrella, accompagnés en musique par Nathan Kuperminc. La soirée est présentée par Gérard Rabinovitch, philosophe, vice-président de l’Institut Rachi et Directeur de l’Institut Emmanuel Levinas-AIU. Vous n’êtes donc plus qu’à quelques notes et mots du bonheur…

Inscription au 03 10 95 30 07 ou contact@institut-rachi troyes.fr

Le 16 juin 2024 à l’Espace Rachi – Guy de Rothschild

Danser à nouveau, chanter à nouveau, partager cultures et rires, références et souvenirs. Une longue et belle journée vous attend avec des ateliers de danse klezmer, rencontres et conférences, notamment avec des stands associatifs. Mais aussi des signatures de livres et une table ronde animée par Lise Amiel-Gutmann. Et pour vous en convaincre, un bal klezmer de l’ensemble Kalarash qui vous mettra dans l’ambiance dès le début de cette journée à 11h, suivis de la Chorale Jacinta’s Zingers…

Festival des Cultures Juives – « Paroles en fête » – Festival des Cultures Juives

Le 23 mai 2024 à l’Espace Rachi – Guy de Rothschild

Une photo célèbre du gouvernement de Golda Meir, la montrait il y a plus de 50 ans déjà, entourée que d’hommes. Les temps changent, mais ce fut déjà l’honneur d’Israël d’être parmi les premiers pays démocratiques à avoir à sa tête une femme. L’auteure Rachel Khan, une femme très engagée contre les discriminations et pour la défense des valeurs républicaines, lit lors de cette rencontre des extraits des deux livres autobiographiques de Golda Meir. Deux femmes, deux époques, deux combats et un partage avec le public ce 23 mai.

Centre d’Art et de Culture Juive – Rachel Khan lit Golda Meir – Centre d’Art et de Culture Juive (culture-juive.fr)

Du 1er juin au 16 septembre 2024 à Musée national Marc Chagall

Marc Chagall, de son shtetl natal aux grandes villes du monde contemporain, a traversé les époques. Vivant de grandes rencontres au sein de ruches artistiques où bourdonnent les influences bohémiennes, puis en partageant son œuvre sur les vitraux d’un hôpital à Jérusalem et une cathédrale à Metz. Ou, levant son regard d’homme déjà âgé mais toujours aussi curieux vers le monde, en contemplant son plafond de l’Opéra de Paris. Mais il affronta aussi la violence de l’homme et les limites franchies par les bourreaux de génération en génération. Des traces présentes également dans son œuvre et présentées lors de cette exposition.

Chagall politique, Le Cri de liberté | Musée National Marc Chagall (musees-nationaux-alpesmaritimes.fr)

Le 5 juin 2024 au Centre Fleg

Le groupe Lola, composé de quatre musiciens, reprend les grands succès de la pop rock française pour célébrer le retour du printemps lors d’une soirée d’enthousiasme et de partage autour des tubes marquant les grandes heures de ce style qui ne semble pas se démoder, au contraire…

https://centrefleg.com/evenement/

Le 2 juin 2024 au Mémorial de la Shoah

A l’occasion de la commémoration des 30 ans du génocide des Tutsi, le Mémorial organise depuis plusieurs mois de nombreuses rencontres historiques, littéraires et musicales, ainsi qu’une exposition. Le 2 juin, à partir de 14h30, les paroles des survivants seront partagées, suite à une introduction par l’historien Marcel Kabanda. Parmi les personnes participant à cette rencontre, les rescapés Yvonne Foucaud, Marie-Ange Rutayisire (auteure de « Pourquoi j’ai toujours peur des chiens »), Révérien Rurangwa (auteur de « Génocidé ») et Esther Mujawayo (auteure de « SurVivantes »).

Mémorial de la Shoah | Boutique en ligne (memorialdelashoah.org)

Le 8 juin 2024 à la Maison de la culture yiddish

Un Salon du livre réunit en ce jour de nombreux auteurs et traducteurs, notamment Sylvie-Anne Goldberg, Annette Wieviorka, Talila, Virginie Linhart et Michael Sibony, Robert Bobert, Henri Raczymov, Arnaud Bikard, Magali Bertrand, Carole Mann, Elise Golberg, Bernard Suchecky, Katia Faber-Simbler et Ami Flammer. Mais aussi avec des maisons d’édition, parmi lesquelles les Editions Bibliothèque Medem, les Editions de L’Antilope et les Editions Lior. Avec une séance de dédicaces prévue, ainsi qu’une braderie de livres d’occasion à prix libre.

Le livre en fête (en présentiel) – programme.yiddish.paris

Jusqu’au 1er décembre 2024 au MAHJ

Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme accueille l’installation de Raphaël Denis concernant la spoliation des œuvres d’art sous l’Occupation. L’artiste rassemble de manière chronologique en fonction de leur prise de vue, l’ensemble des œuvres photographiées appartenant au grand galériste Paul Rosenberg. Ces volumes avaient été présentés en 2019 au Centre Pompidou, lors de l’exposition « Paul Rosenberg, marchand de tableaux spolié sous l’Occupation ».

Raphaël Denis. Fonds Rosenberg, les années parisiennes | Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahj.org)

Du 11 au 12 juin 2024 à JEM Copernic

La thématique choisie pour la nuit de Chavouot est « Am Israel Haï », marquant cette fameuse résilience juive, cette volonté de faire triompher la vie par-delà les volontés mortifères. Des interventions des rabbins Jonas Jacquelin et Philippe Haddad et des dégustations de gâteaux au fromage animeront cette douce et longue nuit.

Nuit d’études Chavouot 5784 : Copernic – Judaïsme En Mouvement (judaismeenmouvement.org)

Du 11 au 12 juin 2024 à JEM Beaugrenelle

Le 11 juin à 19h30, le public sera accueilli jusqu’au petit matin du 12, pour conclure ces nombreux échanges avec l’office et un petit-déjeuner. Parmi les rencontres proposées, un concert de la chorale Shira Ve Sim’ha, les interventions des rabbins Delphine Horvilleur et Yann Boissière et une présentation par Judith Cohen Solal et Jonathan Hayoun de leur livre consacré à l’humour juif.  

Nuit d’études Chavouot 5784 : Beaugrenelle – Judaïsme En Mouvement (judaismeenmouvement.org)