Interview avec Kerry Patterson au sujet de la synagogue de Garnethill et des Journées Européennes de la Culture Juive

Vue intérieure de la Garnethill synagogue durant les prières
Garnethill Synagogue. Photo de Stingelhammer – Wikipedia

Jguideeurope: Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’histoire de Garnethill ?

Kerry Patterson : La première communauté juive organisée à Glasgow remonte au début des années 1820, dans la High Street. Cinquante ans plus tard, la communauté, qui comptait alors environ 1000 personnes, avait dépassé les limites de ses différents locaux et cherchait à construire un foyer permanent. La décision de construire une synagogue à l’angle de Garnet Street et Hill Street a été prise en 1875, et de nombreux membres de la communauté se sont alors installés dans ce quartier en plein essor.

Benjamin Simon, l’un des administrateurs de la synagogue, pose la première pierre en 1877. Conçue par John McLeod et Nathan Solomon Joseph, la première synagogue spécialement construite en Écosse a été inaugurée en 1879 et est rapidement devenue un exemple architectural emblématique du style victorien.

Vue de l'intérieur de la synagogue de Garnethill, la plus ancienne de Glasgow.
Garnethill Synagogue interior. Photo de Glamj – Wikipedia

Organisez-vous cette année un événement ou une exposition pour promouvoir le patrimoine juif ?

Le 27 juillet, nous avons lancé le Centre du patrimoine juif écossais, dans la synagogue de Garnethill. Le centre facilite le partage d’informations sur le bâtiment classé catégorie A, sur les collections uniques du centre d’archives juives écossaises et sur les aspects de l’histoire et de la culture juives écossaises. Une expérience permettant aux visiteurs de découvrir nos 200 ans d’expérience de la vie juive écossaise. Le centre est un projet de partenariat entre le Scottish Jewish Archives Centre (SJAC), le Garnethill Synagogue Preservation Trust (GSPT) et la Garnethill Hebrew Congregation, tous basés dans la synagogue Garnethill.

Vue de l'extérieur de la synagogue de Garnethill, la plus ancienne de Glasgow.
Garnethill Synagogue. Photo de David Cameron photographer – Wikipedia

Des fonds importants nous ont permis de mettre en place de nouvelles expositions d’interprétation, une salle d’étude abritant une bibliothèque de référence spécialisée dans l’époque de l’Holocauste, des ressources de recherche numériques et une installation pour les visites scolaires. Parallèlement, d’importants travaux de restauration et de rénovation du bâtiment au niveau inférieur de la synagogue ont permis d’améliorer l’accès du public à des espaces sous-utilisés. Les nouvelles expositions aident les visiteurs à comprendre la période compliquée de 1933 à 1950, lorsque l’Écosse a accueilli des réfugiés fuyant les persécutions nazies en Europe.

Plus important encore, le partage de ce patrimoine avec les générations futures. Les élèves des écoles en visite pourront utiliser des kits d’apprentissage interactifs, basés sur les collections de réfugiés de l’époque de l’Holocauste conservées dans nos archives. Parmi ces ressources disponibles, les expériences poignantes des réfugiés Dorrith Sim, Ernst Marchand et Hilda Goldwag qui ont fui l’Europe et ont trouvé un refuge sûr ici en Écosse. Les élèves pourront réfléchir à des questions plus larges de citoyenneté, de démocratie, de persécution et d’appartenance, à travers les expériences des réfugiés.

Pour en savoir plus, consultez le site www.sjhc.org.uk