Bulgarie / Bulgarie des plaines

Ruse

Forte de 2500 membres avant la guerre, la communauté juive de Ruse, sur les bords du Danube, fut réduite à 200 personnes à peine, après les départs massifs vers Israël à la fin des années 1940. Depuis la chute du communisme, l’organisation Shalom a toutefois entrepris de la revitaliser et de réutiliser la synagogue ashkénaze, la dernière construite en Bulgarie, en 1927. La synagogue séfarade, qui date de la fin du XIXe siècle, n’est plus utilisée non plus. Toutes deux sont fermées.

C’est à Ruse qu’est né l’écrivain prix Nobel Elias Canetti, en 1905. Il vivait au numéro 13 de la rue Gurko, où se situe l’ancienne Synagogue séfarade.