Journées Européennes de la Culture Juive 2021 et autres événements majeurs

Copenhague

Jguideeurope : Quel sera le thème principal du Festival de Copenhague ?

Jacob & Jette Zilber : Tous les événements de l’année précédente ont été annulés. Nous avons malheureusement rencontré des difficultés similaires cette année. Certains événements ne peuvent donc pas se dérouler. Ce qui nous a motivé à trouver d’autres moments forts à ajouter au programme prévu. Le thème de l’année dernière était celui de la liberté. Cela dans le but de commémorer l’assassinat terroriste du garde de la synagogue cinq ans auparavant et l’attaque terroriste contre le Musée juif de Belgique. Nous célébrions également les 75 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’héroïsme danois face à la Shoah. Des conférences, concerts, projections de films et autres activités artistiques traitant de ces thèmes sont donc présentées cette année. Auxquelles se greffent des présentations d’activités traitant de l’essor et de la diversité de la culture juive danoise dans les domaines de la littérature, du cinéma et de la musique. Notre but principal est de montrer le foisonnement de cette vie culturelle et son développement. Et sa belle place au sein de la culture danoise, dans le partage.

Estimez-vous que face aux attaques antisémites de ces dernières années, une conscience émerge des risques encourus et un intérêt grandissant s’exprime pour la culture juive ?

Certains intervenants traiteront des dangers posés par les extrêmes et la haine d’autrui. Mais l’événement est avant tout culturel et non politique. Une manière de vivre. Une volonté d’ouvrir la porte à toute personne curieuse et enthousiaste, au-delà des partis politiques. Les journaux, radios et autres médias nationaux témoignent de leur intérêt pour la culture juive et cet événement. L’année prochaine nous célébrerons les 400 ans de la présence juive au Danemark suite à l’accueil accordé par le roi Christian IV. De nombreux événements seront organisés à travers le pays.

Pourriez-vous partager une anecdote personnelle sur un moment fort d’un festival précédent ?

Il y a quatre ans de cela, nous avons eu une conférence sur d’une famille issue des Etats-Unis sur Anne Frank et son père. La mère de la personne qui donna la conférence avait écrit un livre où elle raconta son amitié forte vis-à-vis de la famille Frank et en particulier la sœur d’Anne. Nous avons reçu un message suite à cette conférence nous indiquant que le mari de cette dame était présente pendant la conférence et qu’il avait obtenu le prix Nobel d’économie l’année précédente ! On l’invita donc ensuite à donner une conférence l’année suivante. Cette année nous honorons un autre prix Nobel, Svetlana Alexievich auteure du « La Guerre n’a pas un visage de femme ». Une actrice juive danoise l’a adapté son livre en pièce, laquelle sera jouée pendant le Festival.

Pour plus de renseignements :

Home page