Pologne / Galicie

Auschwitz – Birkenau

Camps d’Auschwitz et Birkenau

Więźniów Oświęcimia 20, 32-603 Oświęcim

Auschwitz reste le symbole le plus terrible de la Shoah, symbole périodiquement menacé d’être soit nié, soit récupéré. Depuis 2005 cependant, on ne peut que saluer le formidable travail des conservateurs du Musée qui ont mis sur place une nouvelle exposition permanence, en plus de celle qui existe depuis 1947.

Une visite s’impose donc à tous ceux qui auraient un doute sur la réalité de la Solution finale ou imagineraient encore qu’il puisse s’agir d’un simple « détail » de la Seconde Guerre mondiale. Plus de 800000, peut-être plus d’un million de victimes ont péri à Auschwitz.

La visite comprend les deux camps : le camp central d’Auschwitz (Oswiecim) et celui de Birkenau (Brzezinka), où se trouvaient les chambres à gaz. Bien que la visite soit éprouvante et épuisante, il faut voir absolument les deux camps.

Il est conseillé de visiter Auschwitz dans la journée, en partant par exemple de Cracovie, sans passer la nuit dans ce lieu de l’horreur absolue. Prévoir quatre ou cinq heures de visite. Au vu de la masse de touriste, il est conseillé de visiter le lieu soit en début de matinée, soit en fin de journée. Avec 2 millions de visiteurs par an, le lieu de mémoire est devenu quasiment impossible à visiter. Pour ceux qui voudrait se recueillir dans une atmosphère plus appropriée à l’attitude à adopter dans ce genre de lieux, il est conseillé de visiter des camps moins fréquentés, comme Sobibor par exemple.

Le musée, installé sur le territoire de l’ancien camp fut créé grâce aux efforts des anciens prisonniers à partir de 1947 et s’est enrichi de nouvelles ailes depuis 2005. Son objectif réside dans la sauvegarde des vestiges de l’ancien camp, la commémoration des victimes, ainsi que la poursuite de l’activité scientifique et éducative.

Le lieu de mémoire est un espace de près de 200 hectares, de plus de 150 bâtiments et comprend  environ 300 ruines, y compris les débris des chambres à gaz et des crématoriums que les Allemands ont détruits. C’est également un centre de recherche rassemblant des documents, des archives et la collection la plus importante au monde d’oeuvres d’art consacrées à Auschwitz -environ 6000 oeuvres.

En 1979, à l’initiative de la Pologne, Auschwitz a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, soulignant qu’il s’agira de l’unique ex-camp sur cette liste et qu’il sera le symbole de tous les autres lieux similaires.

La mission éducative du Musée est réalisée par le Centre International pour l’Éducation sur Auschwitz et l’Holocauste. L’activité principale du Centre consiste en des programmes éducatifs qui, fondés sur l’histoire et les expériences d’Auschwitz, ont pour objectif de sensibiliser le public et faire naître une attitude responsable dans le monde aujourd’hui.