Espagne / Andalousie

Grenade

C’est au XIe siècle que la ville connaît sa période de splendeur, quand Samuel ha-Naguid et son fils Joseph dirigeait le royaume de Grenade. La population juive est importante, avec plus de 5000 personnes ; elle atteint 20000 personnes à la veille de l’expulsion. La judería a malheureusement disparu sur ordre des Rois catholiques. Dans le centre-ville (rue Pavaneras), les statues modernes de Yehuda ibn Tibbon, et du talmudiste et poète Samuel ibn Negrella, rappellent néanmoins le passé juif de la ville. Au cours de la visite de l’Alhambra, on se souviendra que c’est dans le salon des Ambassadeurs que les Rois catholiques signèrent l’édit d’expulsion des juifs d’Espagne, le 31 mars 1492.