Espagne / Catalogne

Olot

Musée-trésor de l’église Sant Estève d’Olot

Plaça Rector Ferrer, S/N, 17800 Olot, Girona, Espagne

Dédicace de la synagogue d’Olot © Musée-trésor de l’église Sant Estève d’Olot

À la chute de Carcassonne en 1209, les juifs de Béziers se réfugient en Catalogne et refondent une communauté dans la petite ville d’Olot. On sait en effet que les communautés juives du Languedoc et de Catalogne entretenaient des relations commerciales, culturelles et religieuses. Au XIIIe siècle, la Catalogne a donc absorbé un nombre important de juifs fuyant la guerre qui faisait rage dans le Languedoc.

Olot ayant été détruite dans un tremblement de terre en 1427, il ne reste pas de traces de la présence juive dans cette ville dès 1209. La seule preuve irréfutable de l’établissement de la communauté de Béziers à Olot est la dédicace de la nouvelle synagogue dans une pierre qui fut retrouvée dans les années 1940, dans les ruines de la chapelle du cimetière d’Olot, incendié au début de la guerre civile espagnole. Elle est actuellement exposée au musée-trésor de l’église Sant Estève d’Olot.

Source : Musée-trésor de l’église Sant Estève d’Olot – Carme Grau i Oliveras