Journées Européennes de la Culture Juive 2021 et autres événements majeurs

Berlin

Rencontre avec Hetty Berg, Directrice du Musée Juif de Berlin

Extérieurs du Musée Juif de Berlin. Photo de Burkhard Katz, courtesy of the JMB

Jguideeurope : Quelles institutions politiques et culturelles locales participent à l’organisation des nombreux jubilés organisés à Berlin ?

Hetty Berg : Nous organisons nos propres expositions et événements en lien avec les jubilés de cette année. Cette année, nous célébrerons également les 20 ans du Musée juif de Berlin pendant l’été avec un festival culturel « Kultursommer zum Jubiläum », qui est prévu en interne.

Les autres jubilés sont organisés par ces institutions et organismes : 1700 ans de vie juive en Allemagne et 350 ans de la communauté juive de Berlin.

Album de famille interactif. Photo de Yves Sucksdorff, courtesy of the JMB

Qu’est-ce qui sera présenté au Musée concernant ces jubilés ?

La nouvelle exposition centrale et les expositions temporaires du MJB sont toutes placées sous le signe des jubilés de cette année : 1700 ans de vie juive en Allemagne, 350 ans de la communauté juive de Berlin « Jüdische Gemeinde zu Berlin » et 20 ans du Musée juif de Berlin.

Le festival d’été de cette année « Kultursommer zum Jubiläum » sera consacré aux 20 ans du Musée juif de Berlin. En juillet et août, nous vous invitons pour un été culturel avec des gens formidables, des conférences inspirantes, de la bonne musique et beaucoup d’air frais dans le jardin du musée – ou en direct depuis chez vous. Quatre soirées thématiques différentes ne célébreront pas seulement les 20 dernières années du musée, mais jettent un regard sur le présent et l’avenir du musée.

Exposition Vie Juive en Allemagne. Photo de Roman Marz, courtesy of the JMB

Pouvez-vous nous parler des prochaines expositions au Musée ?

La nouvelle exposition principale « Vie juive en Allemagne : passé et présent » a ouvert ses portes en août 2020. Riche, diversifiée et interactive, elle présente 1700 ans d’histoire et de culture juives en Allemagne. Le parcours historique de l’exposition s’étend du haut Moyen Âge à nos jours et est ponctué d’espaces thématiques qui élargissent les perspectives sur la diversité de la vie juive.

Actuellement, l’exposition solo à grande échelle « Yael Bartana : Rédemption Maintenant » montre deux décennies de travail de l’artiste, y compris des installations vidéo, des photographies et des œuvres au néon. Plus de 50 œuvres anciennes et plus récentes de l’artiste contemporaine Yael Bartana peuvent être vues ici jusqu’au 10 octobre. Au cœur de l’exposition se trouve l’œuvre vidéo commandée Malka Germania (en hébreu pour « Reine Germania »). Une figure de sauveur androgyne arrive à Berlin. Son parcours inonde la ville de scènes d’un inconscient collectif imaginé ; passé et futur se confondent dans un présent alternatif. L’artiste est connu pour son exploration des langages visuels de l’identité, de la politique de la mémoire, des nations et des mouvements sociaux. Soutenu par le Hauptstadtkulturfonds.

Le groupe Dirty Honkers en concert au Kultursommer 2021. Photo de Christoph Neumann, courtesy of the JMB

Entre le 3 septembre 2021 et le 13 mars 2022, l’essai photographique de Frédéric Brenner « Zerheilt : Healed to Pieces » est exposé au bâtiment Libeskind. Après plus de 40 ans de récits photographiques de la vie juive dans le monde, le photographe de renommée internationale Frédéric Brenner a passé les trois dernières années à explorer Berlin, une scène pour un vaste éventail d’expressions du judaïsme.

Offrant un regard neuf sur les problèmes et les personnes dans et autour de l’histoire judéo-allemande, il examine de manière critique les conceptions dominantes afin d’explorer de nouvelles perspectives.

L’année prochaine, le philosophe des Lumières Moses Mendelssohn (1729-1786) sera au centre d’une exposition du 17 mars au 11 septembre 2022. « Nous ne rêvions que des Lumières – Moses Mendelssohn et son Epoque » raconte la vie de Mendelssohn à Berlin et le montre comme une figure qui a intégré des forces polarisantes au milieu des bouleversements et de l’éveil historiques. Il était déjà une célébrité européenne et il reste une figure centrale du judaïsme allemand à ce jour.

Yael Bartana, photo issue de “Malka Germania”, 2021, commissionnée par le Musée Juif de Berlin

Pouvez-vous partager une anecdote personnelle sur une rencontre émotionnelle avec des visiteurs ou des invités ?

Malheureusement, je n’ai pas rencontré beaucoup de visiteurs à Berlin, puisque le JMB a été fermé pendant des mois à cause de la pandémie. Je me souviens d’une anecdote émouvante de mon passage au Musée historique juif d’Amsterdam. Une section de l’exposition principale est consacrée à la pratique religieuse : entre autres, il y a des enregistrements et des séquences filmées du chantre et du chœur de la synagogue des années 1930. Un jour, j’ai rencontré un visiteur dans l’exposition ; l’homme écoutait attentivement et avec beaucoup d’émotion ce célèbre chantre d’Amsterdam Maroko. Le visiteur m’a dit que Maroko était son arrière-grand-père, qui avait été assassiné pendant la Seconde Guerre mondiale. C’était la première fois que son arrière-petit-fils pouvait entendre sa voix…