Pologne / Frontière ukrainienne

Wlodawa

Synagogue de Wlodawa
Synagogue de Wlodawa

Les juifs se sont installés à Wlodawa dès le XVIIe siècle. À la fin du XIXe siècle, ils étaient au nombre de 3670 (66% de la population), puis 4200 (67%) en 1921, 5650 (75%) en 1939. Les Allemands créèrent un ghetto dans lequel ils déportèrent 800 juifs de Cracovie et 1000 de Vienne, avant de tous les exterminer dans le camp tout proche de Sobibór, à quelques kilomètres de là, dans la forêt, au bord du Bug.

Wlodawa possède l’une des  synagogues baroques les plus imposantes de Pologne, édifiée en 1762, de forme carrée, avec un étage très élevé et un toit en pente. Détruite pendant l’Occupation, elle a été restaurée après la guerre. Une scène du film Shoah de Claude Lanzmann s’y déroule : on y voit le bâtiment de la synagogue en gros plan et l’auteur discute avec un témoin de l’époque, Pan Filipowicz.

Shoah (extrait)

« Il y avait une synagogue à Wlodawa ?

Oui, il y avait une synagogue et très, très belle. Quand la Pologne était encore sous la domination des tsars, cette synagogue existait déjà. Elle est même plus ancienne que l’église catholique. Ça ne fonctionne plus. Il n’y a plus de croyants. »

Claude Lanzmann, Shoah, Paris, Gallimard-Folio, 1997.