Pologne / Galicie

Markowa

Musée de la famille Ulma

37 120 Markowa 1487

Musée de la famille Ulma à Markowa

Au cours du deuxième trimestre de 1942, les Allemands entamèrent la liquidation des ghettos polonais. Selon le processus mis en place par l’Occupant, les Juifs du village de Markowa, près de Lancut, et ceux des villages environnants, étaient tout d’abord envoyés dans le camp de Pelkiny, puis au camp de la mort de Belzec. Anticipant le pire face à cette terreur croissante, de nombreux Juifs cherchèrent à se cacher. Les Allemands organisaient régulièrement des fouilles à la recherche des fugitifs. Les capturés étaient la plupart du temps fusillés dans le village où ils avaient trouvé refuge.

Après avoir abrité sous leur toit 8 Juifs originaires de Lancut et Markowa, la famille Ulma connut le sort tragique réservé aux Polonais qui abritaient des Juifs. Le 24 mars 1944, suite à leur dénonciation par un policier de lancut, les Juifs abrités par Jozef et Wiktoria Ulma, eux-même et leurs 6 enfants, âgés de 8 ans à 18 mois, furent fusillés par les Allemands. Plus de 20 autres Juifs restèrent cachés à Markowa jusqu’à la fin de la guerre.

Le musée du nom de la famille Ulma mène aujourd’hui des actions culturelles, d’études et de travaux de documentation, ainsi qu’un activité éducative. Le programme culturel se construit à travers des expositions, des concerts, des projections de films, des rencontres et d’autres initiatives de la sorte. Le musée organise des commémorations dédiées à la famille Ulma et autres Polonais qui ont sauvés des Juifs, mais aussi au sort des Juifs persécutés. L’activité de documentation et les études scientifiques consistent à rassembler et à étudier les sources évoquant l’aide polonaise aux populations juives. Des relations de témoins et des documents parviennent au musée sans discontinuer, ainsi la collection permanente s’enrichit en permanence.