République tchèque / Bohême

Kolín

Synagogue de Kolín

Na Hradbách 125, Kolín I, 280 02 Kolin, Czech Republic

Kolin © Henry Bouhnik

Cette ville, haut lieu de la mémoire juive en pays tchèque, vaut le voyage pour les ruelles de son quartier juif et son magnifique cimetière envahi par les herbes et les arbres, dont l’atmosphère rappelle celui de Prague avant qu’il ne devienne un haut lieu du tourisme de masse. Les juifs s’installèrent dans cette cité proche de Kutná Hora et de ses mines d’or, dès le XIVe siècle. Leurs maisons s’élevaient probablement déjà dans ce qui fut -après l’expulsion des juifs de la ville, puis leur retour au XVIe siècle- le ghetto, sur le côté ouest de la muraille de la ville, tour près de la grande place centrale. La Zidovka ulicka (« rue des juifs »), avec ses petites maisons classiques et baroques, s’est aujourd’hui transformée en deux artères, Na Hradbach et Zlata ulicka. On peut y voir encore l’école et la  synagogue dans le bâtiment contigu. Elle a été construite en 1642 et agrandie au milieu du XVIIIe siècle, avec de belles décorations en stuc sur les voûtes. L’aron, de style baroque, est de la même époque. En fonction jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, elle est aujourd’hui désaffectée. Une partie de ses ornements et des objets de culte a été conservée dans une synagogue du Colorado.

Kolin © Henry Bouhnik

Le vieux cimetière est accessible par la Slunecni ulicka ; autrefois, l’entrée principale, aujourd’hui fermée, se trouvait sur Kmochova ulicka. Il a été plusieurs fois agrandi jusqu’à ce qu’il ferme en 1887. Les tombes les plus anciennes datent du début du XVe siècle. Il contient plus de 2600 stèles. Le nouveau cimetière juif, sans grand intérêt, est en lisière de la ville dans la bourgade de Zalabi. Les clés sur vieux cimetière sont à demander au Musée régional ou à l’office du tourisme.