Angleterre / Autres villes d’Angleterre

York

Communauté juive de York

york

Clifford’s Tower ©Tim Green – Wikimedia Commons

La communauté juive de cette petite ville a connu les conséquences les plus sanglantes de l’antisémitisme du XIIe siècle. Les juifs y étaient bien implantés, parmi les bourgeois auxquels ils rendaient des services financiers. Mais la mort du roi Henri II, protecteur des juifs, et le couronnement de Richard Ier, dit Richard Cœur de Lion, provoquèrent des émeutes antijuives. Et c’est lors de l’absence du roi, parti en croisade, le 16 mars 1190, que les barons, débiteurs des usuriers juifs, décidèrent d’assiéger le château (Clifford’s Tower) où ils s’étaient réfugiés. Acculés, certains se suicidèrent ; les autres furent massacrés.

Aujourd’hui, un édifice en pierre se dresse sur le site de l’ancien château en bois et les visiteurs du monument peuvent en apprendre davantage sur ce terrible massacre.

La synagogue Aldwark a été au service de la communauté juive de York de 1886 à 1975. Cependant, avec le déclin de la communauté celle-ci s’est vue affiliée à la communauté de Leeds United Hebrew Congregation pour les services religieux et les inhumations. Selon le recensement de 2001, la population juive de York s’élève à près de 200 membres. Une nouvelle communauté libérale a été établie en 2014.