France / Alsace

Balbronn

Ancienne synagogue de Balbronn

48 Rue Balbach, 67310 Balbronn

Nouvelle synagogue de Balbronn

67310 Rue des femmes, Balbronn, France

Synagogue, Balbronn

La communauté juive de Balbronn est signalée par les registres de recensement dès 1665. Certaines maisons médiévales du centre-ville portent encore la trace de l’encoche laissées par les mezuzah sur les cadrans de portes.  L’ancienne synagogue est située au 47-48 rue Balbach, dans le bâtiment dit « Maison des Juifs ». Cette maison date de 1638, cependant elle semble n’avoir été utilisée comme synagogue qu’après 1730. La salle de culte se situait au premier étage. Le mikvé se trouvait dans une maison voisine, mais il a été comblé. De fait, Balbronn compte aujourd’hui deux synagogues, l’ancienne synagogue du XVIIe ou du XVIIIe siècle et la seconde synagogue, « moderne », de la rue des Femmes.

Les Juifs de Balbronn, qui ont représenté jusqu’à un cinquième de la population locale (à son apogée, en 1882, la communauté juive de Balbronn compta 207 personnes sur un total de 995 habitants), semblent avoir coexisté de manière assez harmonieuse avec leurs voisins.

La synagogue moderne a été construite en 1895 en style néo-Roman. Saccagée par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été restaurée puis rouverte au culte dans les années 1960. L’édifice est classé monument historique depuis 1999, mais la synagogue n’est plus en usage depuis 1989. La synagogue peut être considérée comme un joyau du style architectural néo-roman et plus particulièrement du Rundbogenstil apparu au XIXe siècle dans l’Empire allemand, auquel le département du Bas-Rhin se trouvait rattaché à l’époque de la construction du bâtiment. L’édifice est édifié selon un plan rectangulaire à six travées de fenêtres. Il mesure près de 23 mètres de long sur 12 mètres de large. Aron Hakodèsh, disposée à l’est et faisant face à l’entrée, reste préservée, bien que désormais vidée des rouleaux de la Torah. 100 hommes et 60 femmes pouvaient prendre place dans l’édifice.