France

Alsace

Mizrah Indiquant la direction de Jérusalem (Musée d'Art et de Traditions populaires, Marmoutier)
Mizrah Indiquant la direction de Jérusalem (Musée d’Art et de Traditions populaires, Marmoutier)

La terre d’Alsace est chargée d’histoire juive : dans un village comme Schirrhoffen vers 1850, les juifs étaient au nombre de 450 sur une population totale de 650 âmes. Aujourd’hui, on peut recenser plus de 200 sites spécifiques (synagogues, bains rituels, cimetières…). Hélas, de nombreux lieux fermés, abandonnés ou situés à l’intérieur de propriétés privées se dérobent aux yeux du visiteur. Si le bourg de Rouffach, dans le Haut-Rhin, peut s’enorgueillir de posséder les vestiges d’une synagogue du XIIe siècle, vous n’y verrez que la façade ravalée d’une banale maison à colombages.

Synagogue de Rouffach
Synagogue de Rouffach

Ailleurs, les synagogues villageoises du XIXe siècle offrent un étonnant panorama architectural. L’émancipation du judaïsme se lit sur la pierre : il suffit de comparer la façade discrète de la synagogue d’Hochfelden (Bas-Rhin), construite en 1841, à celle de Saint-Louis (Haut-Rhin), consacrée en 1904, qui élève fièrement vers le ciel ses deux bulbes de style rhénan.

 

Depuis quelques années, un immense effort a été entrepris pour sauver le patrimoine juif alsacien. Synagogues restaurées et musées aménagés forment aujourd’hui un parcours juif passionnant et unique en son genre. L’Agence de développement touristique du Bas-Rhin gère ce programme et propose brochures et calendriers d’animations.