France / Alsace

Strasbourg

Librairie du Cédrat

15 Rue de Bitche, 67000 Strasbourg, France

Synagogue de la Paix

1a Rue René Hirschler, 67000 Strasbourg, France

Mikveh de Strasbourg

20 Rue des Charpentiers, 67000 Strasbourg, France

Musée alsacien

23-25 Quai Saint-Nicolas, 67000 Strasbourg, France

Musée de l’œuvre Notre Dame

3 Place du Château, 67000 Strasbourg, France

L’histoire juive est ici constamment présente. Ne dit-on pas que la rue de la Nuée-Bleue doit son nom à la nuée qui précédait les juifs chassés de la ville en 1349, et que la rue Brûlée évoquerait les 2000 juifs brûlés vifs cette même année pour avoir refusé le baptême ?

La monumentale synagogue du quai Kléber fut détruite par les nazis en 1940 (plaque

Synagogue de Strasbourg
Synagogue de Strasbourg

commémorative). En 1958, la communauté strasbourgeoise inaugura son nouveau grand lieu de culte. À l’intérieur, vous admirerez l’arche sainte, dont les formes audacieuses mettent en valeur une tapisserie de l’artiste Jean Lurçat.

Mis au jour en 1984, à l’occasion de travaux dans la rue des Juifs, un mikveh a été construit dans les années 1200. L’élément central est constitué d’une salle carrée de 3 mètres de côté en grès gris surmonté de briques rouges. Dans chaque angle, subsistent des corbeaux de facture romane.

Au Musée alsacien, un petit oratoire de campagne est reconstitué avec sa bibliothèque, son rouleau de Torah et sa lampe de shabbat. Deux autres salles sont encore consacrées au judaïsme. On y trouvera quelques pièces curieuses, comme une étoile de David en bois sculpté avec aigle impérial bicéphale de 1770, des panneaux en hébreu et en français provenant de la synagogue de Jungholtz appelant les bénédictions divines sur l’empereur Napoléon III, et un tableau commémorant l’«Inauguration d’un Pentateuque à Reichshoffen le 7 novembre 1857», émouvante évocation de ferveur et de patriotisme.

Dans la cour du musée de l’Œuvre Notre Dame, consacré aux arts de la région de Strasbourg entre le XIe et le XVIIe siècle, on peut voir des stèles funéraires juives provenant du cimetière médiéval qui se situait à l’emplacement de l’actuelle place de la République.