France / Lorraine

Epinal

Synagogue d’Epinal

9 Rue Charlet, 88000 Épinal, France

Cimetière israélite d’Epinal

88600 Rue du Souvenir Français, Épinal, France

Rue Léon Schwab

Rue Léon Schwab, Épinal, France

Synagogue d’Epinal. Photo de Aimelaime – Wikipedia

La présence juive spinalienne semble dater du 18e siècle, suite à la venue de marchands d’Alsace. Mais seul un juif est recensé dans la ville en 1771.

Le vent d’émancipation de la Révolution française permet aux juifs de s’installer dans la ville de manière plus pérenne.

Ainsi, le nombre de juifs spinaliens passe de 19 en 1806, 350 en 1856, 380 en 1900 à 450 à l’aube de la Première Guerre mondiale.

Dans l’entre-deux-guerres, la population juive spinalienne décline à 370 mais est renforcée par la présence de juifs alsaciens.

Carte postale de l’ancienne synagogue d’Epinal

La synagogue a été édifiée en 1863, mais la communauté a son premier rabbin en 1835. Parmi les rabbins officiants, on retrouve Moïse Durkheim, le père d’Emile, le fondateur de la sociologie. La synagogue fut détruite pendant la Shoah.

Le  cimetière juif date de 1842 et se situe rue Saint-Michel. n mémorial en souvenir des martyrs juifs vosgiens de la Shoah y a été érigé. 90 juifs spinaliens sont assassinés pendant la Shoah.

  Léon Schwab, soldat décoré pendant la Première Guerre mondiale, avocat et maire d’Epinal avant la guerre qui fut forcé de démissionner pendant l’occupation, retrouve son poste à la Libération. Il sera très actif dans la promotion culturelle de la région, notamment après son mandat de maire. Une nouvelle  synagogue a été construite dans les années 1950. La population juive décline et ne représente aujourd’hui qu’une trentaine de familles. Mais grâce à l’aide de fondations, la synagogue est rénovée et sauvée de la fermeture en 2018.