Italie

Marches

Paolo Uccello, La Légende de la Profanation de l'Hostie, 1465-1469, Galerie nationale des Marches, Urbino
Paolo Uccello, La Légende de la Profanation de l’Hostie, 1465-1469, Galerie nationale des Marches, Urbino

La présence juive dans les Marches est attestée dès le XIIe siècle. Elle se développa surtout à la suite des expulsions d’Espagne, de Sicile et du royaume de Naples. On peut noter les vestiges de rues juives ou de synagogues dans nombre de petites villes de cette région bordant l’Adriatique, un peu à l’écart des grands circuits touristiques, mais pourtant très pittoresques.

Les juifs furent contraints, par les bulles papales de 1555 et 1569, de se concentrer dans quatre villes : Ancône, Urbino, Pesaro et Senigallia. Une vie juive intense se maintint dans ces villes jusqu’au XIXe siècle. Les synagogues de ces quatre villes méritent d’être visitées.